Santé
Éliminer les virus de l’eau potable : que faut-il savoir ?

Éliminer les virus de l’eau potable : que faut-il savoir ?

Les maladies d’origine hydrique sont un problème courant dans le monde entier, en particulier là où la désinfection de l’eau potable n’est pas réalisée. De nombreuses personnes ont entendu parler de la « diarrhée du voyageur », gastro-entérite aiguë qui se manifeste lorsqu’un voyageur tombe malade en buvant l’eau locale. Cette maladie est généralement causée par un virus dans l’eau.

Les virus peuvent affecter les cellules individuelles de leur hôte et les utiliser pour se reproduire. Les virus sont la cause de 50 % des maladies liées aux eaux souterraines dans le monde. Il est donc utile de savoir comment éliminer les virus de l’eau potable.

Quels sont les types de virus d’origine hydrique

L’hépatite, le norovirus et le rotavirus sont les virus d’origine hydrique les plus courants dans le monde. Ils peuvent se propager en buvant, en prenant un bain, en lavant ou en mangeant des aliments exposés à de l’eau contaminée. Si vous souhaitez éviter les risques pour votre santé, il est très pratique d’avoir recours à des méthodes de purification de l’eau potable.

À part l’ébullition de l’eau ou les produits chimiques comme le chlore, il est pratique d’utiliser un purificateur d’eau à UV-A de nouvelle génération comme celui de LaVie. Cet appareil est capable de rendre plus de 90 % des virus et autres organismes néfastes inactifs. Ce qui le rend plus efficace qu’une carafe Brita.

Comment les virus contaminent-ils l’eau ?

Les virus peuvent se retrouver dans l’eau lorsqu’elle est contaminée par l’urine ou les excréments d’un humain ou d’un animal infecté. Un système d’égouts qui ne fonctionne pas correctement, un ruissellement des eaux pluviales pollué et des inondations augmentent le risqué. En fait, toutes les sources d’eau non traitée sont exposées au risque de contamination virale, et de nombreux pays en développement souffrent d’épidémies virales en raison du manque d’accès à l’eau potable.

Par ailleurs, il faut savoir que même une source d’eau municipale n’est pas sans risque. En cas d’inondation ou de catastrophe naturelle, les processus de désinfection municipaux peuvent ne pas fonctionner de façon optimale. En général, si le processus de désinfection échoue, votre compagnie des eaux enverra un avis d’ébullition de l’eau, parce qu’elle ne peut pas garantir la sécurité de votre approvisionnement en eau.

Comment éliminer les virus de l’eau

Si vous cherchez un moyen de vous assurer que votre eau potable est à l’abri des virus, voici quelques options à part le fait de porter l’eau à ébullition :

  • Désinfection par UV

Cette méthode agit en tuant les virus et autres organismes infectieux en les exposant à la lumière ultraviolette (UV). Dans ce type de système, la lumière UV tue les virus et autres organismes en irradiant l’eau lorsqu’elle s’écoule sur un manchon en verre qui contient la source de lumière.

Ce processus de désinfection consomme une petite, mais importante quantité d’électricité. Il est important que l’eau soit claire pour que la lumière UV puisse atteindre les virus.

  • Chloration

Le chlore élimine les virus et autres agents pathogènes de l’eau grâce à une réaction chimique. Lorsque du chlore est ajouté à l’eau, un acide faible appelé acide hypochloreux se forme qui pénètre dans les parois cellulaires des virus et des bactéries, les détruisant de l’intérieur vers l’extérieur.

Le chlore est un choix populaire dans les centres de traitement de l’eau du monde entier, car il continue de garder l’eau propre au fil du temps. Cependant, cela peut laisser une odeur chimique résiduelle dans l’eau du robinet.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.